Fès : Un policier contraint de faire usage de son arme

Un brigadier, opérant dans l’unité mobile de police de secours à la préfecture de police de Fès, a été contraint de tirer une balle de sommation avec son arme de service jeudi matin, dans une intervention pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, après avoir montré une résistance farouche et essayé d’agresser les éléments de police, à l’aide d’une arme blanche.




Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les éléments de la police de secours sont intervenus sur orientation de la salle de commandement et de coordination, créée récemment dans la préfecture de police de Fès, dans le cadre du renforcement des services de la police de proximité et de la consolidation des interventions de prévention contre la criminalité.

Le communiqué fait part de l’arrestation d’un individu pris en flagrant délit de possession d’arme blanche dans des circonstances pouvant mettre en danger la sécurité des citoyens, alors que son acolyte a montré une résistance acharnée à l’aide d’un coutelas, contraignant un agent de police à tirer une balle de sommation pour neutraliser le danger et arrêter le deuxième suspect.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire ainsi que les mobiles de détention d’armes blanches et pour vérifier tous les actes criminels qui leur ont été attribués.




À lire aussi: