Le Salvador réévalue ses relations avec la « rasd »

Le MAE de la république du Salvador, dont le nouveau président, Nayib Bukele, a été investi le 1er juin 2019, annonce via un communiqué sa décision de réévaluer ses relations avec le front séparatiste.




Le nouveau gouvernement du Salvador se trouve actuellement dans une phase d’évaluation de ses relations diplomatiques avec la pseudo « RASD », indique vendredi le ministère salvadorien des Affaires étrangères.

«Le gouvernement du Salvador est actuellement en cours d’élaboration d’une nouvelle politique extérieure par laquelle il ambitionne de promouvoir de manière effective les intérêts du pays au niveau international. Comme partie dudit processus, et entre autres aspects d’intérêt, le gouvernement de la République du Salvador se trouve actuellement dans une phase d’évaluation de ces relations diplomatique avec la « RASD »», indique le ministère des Affaires étrangères du Salvador dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

Une fois les évaluations terminées, le gouvernement du Salvador fera savoir à la communauté internationale sa décision à ce sujet, précise le ministère dans un communiqué.

Pour rappel, le Salvador reconnait la «RASD» depuis 1989.





>> À lire aussi: