Le Maroc toujours à la traîne en matière d’égalité des sexes

Equal Measures 2030 vient de publier son étude annuelle sur la parité entre les sexes, et le Maroc se classe à la 88e place sur 129 pays.




Le Maroc est bien loin de réaliser son objectif en terme d’égalité des sexes. Là-dessus, Driss Jettou, premier président de la Cour des comptes, qui se targuait le mois dernier du bon niveau du Maroc dans l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, vient d’essuyer un cinglant désaveu. Lequel vient du rapport Equal Measures 2030.

En effet, selon Hespress qui brandit les données dudit rapport, « le royaume a enregistré un score de 59,3 points », se retrouvant ainsi loin derrière des pays arabes de l’Afrique, notamment la Tunisie (66,0 points) et l’Algérie (66,9 points), mais reste assez proche de l’Égypte (59,7 points).

Pour montrer que le Maroc est encore loin de son but, la même source précise que « le classement visuel indique que le royaume est dans la case des pays qui devrait déployer plus d’efforts pour améliorer leur situation ». En clair, les initiatives prises pour améliorer la condition de la Femme, pour ce qui est de l’accès à l’emploi, ou à l’éducation la santé, et dans bien d’autres domaines, sont encore loin de produire des résultats satisfaisants.

Les 14 ODD pris en compte dans ce classement sont l’éradication de la pauvreté ; la lutte contre la faim ; l’accès à la santé ; l’accès à une éducation de qualité ; l’égalité entre les sexes ; l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement ; le recours aux énergies renouvelables ; l’accès à des emplois décents et la croissance économique ; l’industrie, l’infrastructure et l’innovation ; la réduction des inégalités ; les villes et les communautés durables ; la lutte contre le changement climatique ; la justice et la paix ; les partenariats pour la réalisation de ces objectifs.

Toutefois, la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) se hisse à la 4e zone du classement, (avec un score de 60,8 points), avec comme entre autres meilleurs pays de la région, l’Algérie (66,9 points), la Tunisie (66,0 points). Pendant ce temps, l’Arabie Saoudite (57,4 points) et l’Iraq (52,3 points) « se retrouvent dans la case des mauvais élèves pour ce qui est de l’égalité des sexes », indique la même source.

Le classement établi par l’ONG est dominé par le Danemark (89,3), la Finlande (88,8), la Suède (88), la Norvège (87,7) et les Pays-Bas (86,8). En queue de peloton figurent le Niger (44,9), le Yémen (44,7), la République du Congo (44), la République démocratique du Congo (38,2) et, enfin, le Tchad (33,4).





>> À lire aussi: