Al Hoceima: un proviseur et deux professeurs convoqués après le remplacement du drapeau marocain

Des élèves d’une école primaire ont retiré le drapeau national de son mât pour le remplacer par un drapeau blanc.




Les faits se sont déroulés le 17 mai dernier, dans une école de la commune rurale d’Issaguen lorsque six élèves âgés de 8 à 11 ont remplacé un drapeau accroché à un mât, dans une école, par un drap blanc.

La bannière blanche est restée sur le mât pendant quatre jours, jusqu’à ce que la gendarmerie royale de la région en soit informée. Ses membres ont ouvert une enquête le 20 mai et interrogé les six enfants en présence de leurs parents avant de les relâcher le soir même.

Cependant, les deux enseignants et le directeur de l’école ont été convoqués et interrogés avant que ces derniers comparaissent, la semaine prochaine, devant le procureur du roi.

Mais… Malgré l’âge des enfants, le proviseur et les enseignants auraient probablement dû informer les autorités que des enfants de 8 ans ont mis un drap blanc à la place d’un drapeau.

Pour rappel, le code pénal marocain puni, dans ses articles 267-1 à 267-4, quiconque porte atteinte notamment au drapeau du royaume. Une peine de prison allant de six mois à cinq ans et une amende allant jusqu’à 100 000 dirhams sont notamment prévues.





>> À lire aussi: