Tanger-Med: Saisie de 568.000 comprimés d’ecstasy

Les éléments de la sûreté nationale opérant dans la zone du port de Tanger Méditerranée ont mis en échec, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et en collaboration avec les éléments de la douane, une opération d’introduction dans le territoire national de 568.000 comprimés d’ecstasy.




Le contrôleur général, chef du district de Tanger Méditerranée, M. Mohammed Hammouchi, a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le trafic des comprimés psychotropes au niveau de ce point frontière, et du démantèlement des réseaux internationaux de trafic de ce type de drogues, considéré un crime transnational.

Sur la base de renseignements parvenus au district, et en coordination avec la DGST, un camion de transport international en provenance d’Europe a été saisi samedi matin et soumis à une fouille minutieuse à l’aide d’un scanner et de chiens renifleurs, en présence des services des douanes.

La fouille a permis la saisie de 568.000 comprimés psychotropes dissimulés dans les roues de secours de ce véhicule immatriculé au Maroc, a-t-il ajouté.

M. Hammouchi a fait savoir que le conducteur du camion (48 ans) et son assistant (26 ans) ont été arrêtés, et l’affaire a été remise au service préfectoral de la police judiciaire après saisie du parquet, pour complément d’enquête avec les prévenus et arrestation des autres personnes impliquées dans ce réseau criminel.

Pour sa part, Bakkar Mahjoub, Chef de la subdivision de l’Administration des douanes et impôts indirects à Tanger, a indiqué l’opération, effectuée en coordination étroite avec la Direction générale de la sécurité nationale et la DGST, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’introduction des stupéfiants et des comprimés psychotropes au marché local.

Selon les informations préliminaires, le camion avait quitté la France pour arriver samedi matin au Maroc en provenance du port d’Algésiras, dans le sud de l’Espagne.




À lire aussi: