Hausse du tarif du Hajj cette année

Les musulmans vont devoir payer plus cher cette année leur pèlerinage à la Mecque. Les tarifs du Hajj ont marqué une forte hausse atteignant les 20% pour certains pays.




Si la hausse des tarifs a un faible impact au Maroc, pour d’autres pays elle va soit peser sur le budget du pèlerin soit être compensée par l’Etat.

Selon Le360, au Maroc, les frais du Hajj pour l’année 2019 vont augmenter de 7,21%, ce qui représente une faible moyenne par rapport aux hausses enregistrées dans d’autres pays. La Commission royale chargée de l’organisation avait au préalable fixé le tarif officiel à 49.906,96 dirhams, soit une légère augmentation par rapport aux 46.551,25 dirhams de 2018.

Il est à rappeler que ces frais comprennent les billets d’avion, l’hébergement, les repas, le transport interne, la redevance de l’encadrement et les frais de vaccination, en plus d’une TVA de 5%, mais ne concernent pas les dépenses personnelles, sachant que les Marocains disposent d’une dotation Hajj de 15.000 dirhams en plus de la dotation touristique de 45.000 dirhams.

Par ailleurs, note le site, certains pays ont enregistré une forte augmentation des frais de pèlerinage par rapport à 2018, en particulier la Tunisie avec 20.87%, et le Cameroun 12.8%. Plusieurs facteurs ont contribué à cette augmentation, dont l’appréciation du Riyal Saoudien, la hausse des frais de transport instaurée par les autorités saoudiennes, en plus des frais d’hébergement qui ont grimpé en 2019.





>> À lire aussi: