Boulif s’entretient avec le DG du groupe Renault/Nissan

Le projet d’extension de l’usine de la Société marocaine de construction automobile (Somaca), destiné à doubler la production, et les nouveaux projets industriels Tanger-Méditerranée ont été au centre d’un entretien entre le secrétaire d’État chargé du Transport, Najib Boulif, et le directeur général de Renault/Nissan-Tanger », Marc Nassif.




Cette rencontre a été l’occasion d’un échange sur les dossiers liés au transport, à la mobilité et à l’environnement, mais aussi sur l’analyse des données relatives à la baisse récemment des ventes de voitures à l’échelle mondiale et nationale, les critères de transition vers « Euro 6b », devant être déployée en 2022, laquelle mesure est liée étroitement à l’amélioration de l’écosystème environnemental et au niveau d’adhésion des entités importatrices et productrices.

Selon un communiqué du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, la réunion a été également axée sur le trafic du transport et de la mobilité au niveau du continent africain et les contraintes se rapportant à la taille réduite du marché des nouvelles voitures.

A cette occasion, M. Nassif a fait un exposé sur l’activité et le bilan du groupe Renault, notamment les indices relatifs à la production et la distribution au niveau du marché marocain et africain, ainsi que les perspectives futures du groupe en termes de mise à niveau de la production afin d’accompagner les évolutions technologiques du secteur automobile.

De même, le secrétaire d’État a proposé l’organisation d’une journée d’étude pour échanger autour des mécanismes de mise en œuvre des dispositions de la transition vers « Euro 6b », et ce en intégrant toutes les parties prenantes en vue de faire aboutir cet important chantier.




>> À lire aussi: