Casablanca casse sa tirelire pour acheter 700 nouveaux bus

Si l’appel d’offres est mené à son terme, Casablanca devrait complètement renouveler son parc de bus d’ici 2 ans avec l’acquisition de quelque 700 bus, tous nouveaux et de dernière génération.




Le coût total de ces achats avoisine les 2,4 milliards de dirhams, nous apprend le journal l’Economiste qui avance que la ville, via ses établissements, prépare ainsi l’arrivée du prochain délégataire, le contrat avec M’dina Bus n’ayant pas été renouvelé. Si la capitale économique met autant d’argent, c’est qu’elle craint que le prochain prestataire ne parvienne pas à supporter seul le coût d’investissement colossal de cette acquisition.

Dans le détail, la ville de Casablanca va acquérir 540 bus d’une longueur de 12 mètres et 160 d’une longueur de 18 mètres pour un coût total de quelque 1,9 milliard de dirhams. A cela s’ajoute une remise à niveau complète du système de billetterie pour un montant prévisionnel de 180 millions de dirhams. De plus, 270 millions de dirhams seront injectés par la ville pour la mise en place d’une unité centrale de commande et de réhabilitation de centres de dépôts de bus.

Pour mettre autant d’argent sur la table, la ville de Casablanca est partie frapper à la porte des ministères de l’Intérieur et des Finances qui ont participé à hauteur d’un milliard de dirhams. À cela s’ajoutent les 245 millions de dirhams fournis par la région Casablanca-Settat et 215 millions de dirhams par la commune urbaine de Casablanca. Les banques marocaines ont également été appelées en renfort en fournissant le reste du budget.




À lire aussi:










%d blogueurs aiment cette page :