Espagne: 3 passeurs Marocains accusés d’homicide par imprudence

Dans l’affaire d’une embarcation qui s’est renversée entraînant la mort d’une femme et la disparition d’un mineur, trois présumés passeurs marocains viennent d’être arrêtés. Et ils sont accusés, en plus de crime contre les droits des citoyens étrangers, d’homicide par imprudence.




Une embarcation qui transportait 24 migrants s’est renversée mercredi dernier à proximité de Castilnovo, dans la région de Cadix. Une femme y a perdu la vie et un mineur âgé de 16 est toujours porté disparu et recherché par les services de sauvetage espagnols. Les autres migrants de l’embarcation ont été renvoyés au Maroc.

Dans le cadre de cette même affaire, trois présumés passeurs marocains ont été arrêtés et seront poursuivis pour crime contre les droits de citoyens étrangers et homicide par imprudence, selon Europa Press. Selon cette agence : « La Garde civile a arrêté les trois auteurs présumés du renversement de bateau, ce mercredi, entraînant la mort d’une femme qui voyageait sur le bateau et la disparition d’un mineur en mer ».

Ces arrestations ont été effectuées après avoir procédé aux vérifications et aux enquêtes ainsi qu’au recueil des déclarations des différents témoins, par l’équipe de la police judiciaire de la Guardia civil. Ils seront jugés par le tribunal de la Conil de la Frontera.




À lire aussi: