Colère royale contre des responsables de la ville de Rabat

Une colère du roi Mohammed VI aurait motivé la décision de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg de détruire de toute urgence et de nuit une partie du nouveau pont du tramway de Rabat.




Selon Al Massae, source de cette information, le modèle de construction des piliers du nouveau pont aurait été à l’origine d’une colère royale. L’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg ne se serait pas fait dire les choses deux fois.

En effet, cette dernière aurait suite à cela fait venir bulldozers et gros engins de nuit afin de détruire la partie du pont concerné. A savoir que ces travaux concernent l’extension de la ligne numéro 2 du tramway de la capitale.

Il s’agit de la seconde colère royale qui tombe sur cette agence. La première avait fait qu’ont été suspendus les travaux de la « Green tech valley », cela il y a quasiment exactement un an.

Telquel écrivait le 1er mai 2018 : « L e projet Green Tech Valley à Rabat est à l’arrêt, en attendant d’être déplacé sur un autre site. « Il y a deux semaines, le roi est passé devant le chantier, où il a constaté que le bâtiment cachait la Marina ». Le roi aurait en ce temps demandé que le travail soit réalisé sur un autre site.




À lire aussi: