Ramadan: réunion sur la situation de l’approvisionnement des marchés

Une réunion a été tenue jeudi, au siège de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, consacrée à l’examen des mesures à prendre pour le suivi de la situation de l’approvisionnement des marchés et le contrôle des prix au cours du mois de Ramadan ainsi que le renforcement des interventions des services chargés du contrôle et de protection du consommateur et les mécanismes de coordination entre les différentes administrations et instances concernées.




Lors de cette réunion, présidée par le wali de la région Marrakech-Safi, Karim kassi-Lahlou en présence des présidents des communes territoriales, les chefs des services extérieurs et le présidents des associations de protection du consommateur et les autorités locales de Marrakech, un exposé a été présenté sur l’offre abondante des produits de grande consommation fortement demandés à l’occasion de ce mois béni ainsi que sur la situation des prix.

Cette réunion a constitué une occasion pour réaffirmer la mobilisation des services de contrôle pour garantir la transparence des transactions commerciales et faire face aux différentes pratiques illégales portant atteinte à la stabilité du marché tout en veillant à prendre les mesures légales nécessaires en cas de dysfonctionnements ou de contraventions.

Les intervenants ont appelé à l’adhésion et à l’implication de la société civile notamment les associations de protection des consommateurs ainsi que les Chambres professionnelles pour qu’elles s’acquittent de leurs missions dans ce domaine à travers la sensibilisation des citoyens, des commerçants et des fournisseurs entre autres.

La réunion a également constitué une occasion pour affirmer la nécessité d’un suivi strict des circuits de distribution des produits de grande consommation du point de vue des prix et de la qualité, la mise en œuvre des mécanismes de protection du consommateur, l’intensification du contrôle à travers les visites régulières et permanentes que ce soit en milieu rural ou en milieu urbain afin d’assurer la protection du consommateur et garantir une concurrence loyale entre les opérateurs économiques.

Les intervenants ont aussi mis l’accent sur la nécessité d’une application stricte des dispositions légales à l’encontre des contrevenants qui portent atteinte au pouvoir d’achat des citoyens et à la transparence des transactions commerciales, ou commercialisent des produits ne répondant pas aux normes de qualité et de sécurité, tout en insistant sur la nécessité de la coordination entre les autorités locales et les différents services concernés pour hisser le niveau d’efficacité des services de contrôle, et la mise en place de plans d’actions pour les commissions de contrôle de nature à couvrir les différents quartiers et les marchés urbains et ruraux.




À lire aussi: