Près de 10% des étrangers vivant à Bruxelles sont Marocains

Avec ses 1.2 million d’habitants, Bruxelles figure en deuxième position des villes cosmopolites au monde après Dubaï. Les Marocains représentent 9% de la population citadine, arrivant juste derrière les Français et les Roumains.




60% des habitants bruxellois ne sont pas des autochtones, et seulement 20% réussissent à être naturalisés belges, d’après une étude du Centre bruxellois d’analyses Jet Pack. Formant avec les Français et les Roumains la plus grande communauté immigrante dans la capitale belge, les Marocains représentent un dixième de la population citadine, et arrivent en première position des immigrants Nord africains, rapporte le Vif.

La diversité ethnique de la ville est telle que pas moins de 184 nationalités différentes y cohabitent, et les communautés étrangères sont regroupées, formant des agglomérations urbaines en fonction des critères ethniques et raciaux.

L’étude fait ressortir, par ailleurs, une recrudescence des conflits sectoriels en raison de la ségrégation raciale qui sévit dans la capitale. L’insertion sociale des immigrants est nécessaire pour le développement social et culturel de Bruxelles, une action que les autorités locales devraient considérer par rapport au logement, le travail, et le système de santé.




>> À lire aussi: