Migrants tués dans un accident: deux suspects arrêtés

Des éléments de la gendarmerie royale ont arrêté les deux principaux suspects impliqués dans l’accident ayant coûté la vie à seize subsahariens, samedi dernier, dans la province de Nador.




Des éléments de la gendarmerie royale ont arrêté deux individus soupçonnés d’être à l’origine du décès de 18 subsahariens à la suite de la chute de leur véhicule dans un canal d’irrigation sur la route reliant Saidia à Nador, au niveau de la commune de Laâtamna, dans la province de Berkane. Plusieurs d’entre eux sont toujours soignés dans les hôpitaux de Berkane et de Oujda.

Le premier suspect arrêté est âgé de 36 ans et était le chauffeur du véhicule. Il est originaire de Nador, tandis que le deuxième, âgé de 32 ans est originaire de Zeghanghane. Il s’occupait de « libérer la route » pour que le conducteur du véhicule se déplace plus facilement, cite le quotidien Al Massae dans sa parution du mercredi 1er mai.

Selon le quotidien, ces arrestations permettront de démanteler des bandes criminelles spécialisées dans le trafic d’êtres humains qui aidaient les migrants à se diriger en Espagne à partir de Nador ou de la ville de Derouich.






>> À lire aussi: