Les Marocains parmi les populations les plus en colère et pessimistes au monde, selon un rapport de Gallup

Les résultats du rapport mondial « Global Emotions 2019 » réalisé par l’institut américain de statistiques Gallup classe les Marocains parmi les « peuples les plus en colère et pessimistes ».




Ces résultats contenus dans ce rapport « Global Emotions 2019 » publié par l’institut de statistiques Gallup a étudié les émotions des habitants de 140 pays.

Il s’en dégage que « 41% des Marocains interrogés ont déclaré avoir été en colère la veille du sondage, soit un peu plus de 4 Marocains sur 10, plaçant le Maroc parmi les pays où les habitants sont le plus souvent en colère, devant les Palestiniens (43%), les Iraniens (43%), les Irakiens (44%) et les Arméniens (45%) ».

Par ailleurs, ce rapport fait également état du niveau de pessimisme du peuple marocain. Ainsi, le Maroc ferait également partie des pays où « les gens sont les plus pessimistes, avec un taux de 43% de personnes ayant ressenti des émotions négatives la veille, soit autant que l’Ouganda, le Togo et le Congo Brazzaville ».




Dans sa démarche, pour établir le rapport « Global Emotions 2019 », l’institut américain de statistiques Gallup mesure les expériences quotidiennes positives et négatives des gens sur la base de « 151.000 entretiens menés en 2018 dans plus de 140 pays auprès d’un peu plus de 1.000 adultes par pays ».

À l’échelle mondiale, 71% des personnes ayant répondu aux questions de The Gallup Organization ont déclaré s’être senties joyeuses récemment, 72% ont affirmé qu’elles se sentaient reposées, 74% ont souri et 87% ont dit avoir été récemment traitées avec respect.

Si dans ce classement, on peut citer l’Iran (48%), l’Irak (49%), la Sierra Leone (50%), le Niger (50%) et le Tchad (54%), comme « pays ayant éprouvé le plus d’émotions négatives », il faut noter que ce sont les pays latino-américains qui caracolent en tête du classement des nations où les habitants sont les plus optimistes avec, au premier plan, le Paraguay (85%), le Panama (85%), le Guatemala (84%), le Mexique (84%) et le Salvador (83%).




>> À lire aussi: