Enseignement: La montée en cadence du digital

Le E-learning est en phase de révolutionner le modèle pédagogique traditionnel, transformant l’étudiant en acteur principal et les classes en ateliers de débats et des études de cas.




Au Maroc, on assiste à l’émergence d’un nouveau modèle d’enseignement, où le système pédagogique classique cède la place aux nouveaux standards numériques. La dématérialisation des cours, et l’introduction de la digitalisation s’installent, timidement peut-être, mais de manière progressive au sein d’établissements aussi bien publics que privés.

Ainsi, l’intelligence artificielle est en voie de forcer la mutation des universités publiques permettant, d’un côté, de responsabiliser l’étudiant à travers la préparation à distance des cours théoriques, et d’autre part d’en simplifier la gestion, en transformant les salles en lieu de débats, où la pyramide pédagogique classique n’a plus sa place.

Certains établissements au niveau national n’ont plus rien à envier aux institutions internationales. Le cas de l’Université Cadi Ayyad, qui s’est associée avec Microsoft en 2015 pour introduire le e-learning dans sa pédagogie, en facilitant l’accès au Wi-Fi.

L’Université Mohammed VI des sciences de la santé a, également incorporé le digital dans ses méthodes, en substituant des mini ateliers de travail aux cours magistraux.




>> À lire aussi: