DGAPR: Une centaine de prisonniers ont obtenu un diplôme universitaire en 2018

Durant l’année 2018, le nombre des prisonniers ayant obtenu un diplôme universitaire a été de 133, dont 50 ont eu un DEUG, 82 la licence et un seul le master, a annoncé la délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion.




Afin de diversifier les mécanismes qui permettront aux prisonniers de poursuivre leurs études, la délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion a tenu à mettre en place un programme d’e-learning en collaboration avec les Nations unies. Cinq établissements pénitenciers en bénéficieront: les prisons de Tifelt 2, de Khénifra, de l’oudaya à Marrakech, de Toulal 2 à Meknès et celle de Ain Sebaa 1 à Casablanca. Leurs espaces ont d’ailleurs déjà été équipés des équipements nécessaires.





La DGAPR a également annoncé qu’en partenariat avec l’université Mohammed V de Rabat, plusieurs espaces pour les étudiants seront mis en place dans différents établissements pénitenciers.

Ces diplômes permettront aux prisonniers une meilleure insertion dans le monde professionnel, reste à savoir si les recruteurs feront l’impasse sur des candidats avec des antécédents judiciaires.

>> À lire aussi: