Les autorités n’aurait jamais empêché Nawal Benaissa de quitter le territoire

Alors que la militante du Hirak du Rif, Nawal Benaissa avait affirmé avoir été retenue et empêchée de se rendre à l’étranger pour participer à une conférence, les autorités répondent et démentent ses propos.





Dans une déclaration au site telquel.ma, une source policière a démenti l’annulation du passeport de la jeune femme, précisant que Benaissa s’est bien présentée vendredi matin à l’aéroport de Nador pour un vol vers les Pays-Bas, mais après pointage il s’est avéré que le passeport de son fils était invalide.
La militante « s’est présentée à 8h00 à l’aéroport Al Aroui de Nador, accompagnée de son fils de 5 ans. Une fois que les formalités frontalières ont été remplies, il s’est avéré d’après le pointage que le passeport de son fils est annulé, alors que le sien est toujours valide. Elle a dit aux policiers qu’elle allait régler ça et revenir, mais elle n’est finalement pas revenue », explique cette source à TelQuel.

Et de soutenir qu’elle n’a jamais été empêchée de quitter le territoire. « C’est une citoyenne marocaine comme les autres. Elle doit juste faire en sorte que le passeport de son fils soit en règle », fait part cette source.

TelQuel a tenté de se mettre en contact avec la militante du Hirak, mais cette dernière était injoignable.



>> À lire aussi:



https://new.lepetitjournalmarocain.com/2019/02/01/que-signifie-la-couleur-des-passeports-2/