Espagne: Des mineurs Marocains enlevés et séquestrés

La police espagnole a démantelé un vaste réseau maroco-espagnol qui se livre au trafic de mineurs. Six individus interpellés.




C’est une enquête démarrée depuis l’année dernière qui a permis de démanteler, sur la base du témoignage d’une Marocaine, ce vaste réseau au sein duquel se trouvent des Marocains et Espagnols. Selon la police, la femme marocaine a « découvert trois de ses compatriotes mineurs en détresse dans la ville de Grenade ». Exploitant cette piste, la police espagnole a pu identifier un réseau qui organise des passages de mineurs étrangers depuis le Maroc.

Pour cette opération, de fortes sommes sont demandées aux parents des candidats à l’immigration clandestine. De Tanger, les passeurs font traverser l’Espagne aux mineurs qui y arrivent illégalement. Ici, d’autres éléments de la bande les récupèrent. Même ceux qui étaient repérés et envoyés dans des centres pour mineurs dans la province de Cadix sont retrouvés et enlevés par ce réseau.

Expliquant le mode opératoire de ces trafiquants de mineurs, la police espagnole a démontré qu’après avoir enlevé les enfants, les trafiquants n’hésitent pas à les séquestrer et à faire du chantage à leurs parents, en exigeant d’eux de fortes sommes d’argent.

La police a réussi à mettre la main sur six suspects qui ont été transférés dans les prisons de différentes villes espagnoles dont Almeria, Cadix, Línea de la Concepción, et Jerez de la Frontera.




>> À lire aussi: