Energies renouvelables: 130 milliards de dirhams investit

Dix ans après la mise en place de la stratégie nationale, visant au passage progressif du Maroc vers les énergies renouvelables, Le gouvernement s’est penché sur ses retombées positives et son impact sur l’économie du pays.




Lors une conférence de presse sur les domaines de l’énergie et du développement durable, le ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah s’est félicité du succès de la stratégie, adoptée en 2009, qui a permis au pays d’avancer d’un pas de géant dans le secteur de l’énergie, en particulier les énergies renouvelables, et de réduire sa dépendance envers les pays étrangers en matière d’électricité.

Le montant global des investissements dans le secteur, à l’échelle nationale, s’élève à 130 milliards de dirhams, permettant, sur une période de trois ans, d’accélérer la production locale des équipements et des composantes, et d’enregistrer une baisse de 40% sur les prix des infrastructures de l’énergie propre. Cette forte expansion poussé les autorités à restructurer le secteur en mettant en place par exemple une exonération des taxes sur le prix des équipements de l’énergie solaire et un fonds de soutien au profit des agriculteurs en vue de l’acquisition de pompes solaires pour l’irrigation.
« Nous avons recensé, à ce jour 28000 fermes équipées de pompes solaires, le chiffre réel demeure, encore plus important, à déclaré le ministre.

De nouveaux amendements vont venir enrichir le cadre juridique du secteur, tel le projet de loi qui permettra à tous les foyers d’investir dans l’énergie solaire afin de subvenir à leur besoin propre en énergie.

Il est à rappeler que la forte évolution du pays dans le domaine de l’énergie renouvelable, ainsi que son potentiel énergétique a aiguisé l’appétit des firmes internationales leaders.




>> À lire aussi: