Chine: 23 écoliers hospitalisés après avoir été empoisonnés par leur instituteur

La police chinoise a arrêté un instituteur soupçonné d’avoir « empoisonné » ses élèves, dont 23 ont été transférés à l’hôpital, a indiqué l’agence de presse officielle Chine nouvelle.




Le prévenu, qui travaillait dans un jardin d’enfants du centre du pays, aurait ajouté du nitrite de sodium à la bouillie servie aux enfants pour leur petit-déjeuner, a précisé Chine nouvelle, lundi soir, en s’appuyant sur les résultats préliminaire d’une enquête diligentée par les autorités. Les motifs de cet acte criminel restent obscurs.

Après avoir pris leur repas, le 27 mars, les élèves de cette école située dans la ville de Jiaozuo, dans la province du Henan, ont été pris de vomissements et certains se sont même évanouis.

Cinq jours plus tard, un enfant restait hospitalisé dans un état grave et sept autres étaient en observation. Le nitrite de sodium est un produit chimique utilisé pour la conservation des viandes mais il devient toxique lorsqu’il est ingéré pur.

Plusieurs cas d’intoxication ont été enregistrés dans le secteur de l’éducation, poussant le gouvernement à adresser une directive aux directeurs d’écoles, les obligeant à partager leurs repas avec leurs élèves dans la cantine.




>> À lire aussi: