Nabil Shaath se félicite du soutien constant de SM le Roi en faveur du peuple palestinien

Le conseiller du président palestinien pour les Affaires étrangères, Nabil Shaath, s’est félicité jeudi du soutien constant de SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, et de toutes les composantes du peuple marocain, en faveur du peuple palestinien pour l’établissement de son Etat indépendant avec pour capitale Al-Qods Acharif et la pleine jouissance de ses droits légitimes.




Au cours d’un entretien à Rabat avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le responsable palestinien a indiqué que son déplacement dans le Royaume s’inscrit dans le cadre des concertations régulières entre le Maroc et la Direction palestinienne, affirmant être porteur d’un message du président Mahmoud Abbas à SM le Roi Mohammed VI portant sur les derniers développements de la question palestinienne. M. Shaath a dans ce contexte dénoncé la politique de colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, la qualifiant de « projet raciste qui prive le peuple palestinien de son droit à l’autodétermination ».

Les États arabes, a-t-il rappelé, avaient mis sur la table une proposition offrant « une solution à deux États pour la paix » et avaient posé comme condition de la normalisation des relations le retrait israélien des territoires occupés en 1967, conformément aux résolutions internationales. M. El Malki a de son côté assuré que la Palestine demeure une question centrale pour le peuple marocain, relevant le rôle de SM le Roi en sa qualité de président du Comité Al-Qods au service de la cause palestinienne ainsi que dans la défense d’Al Qods Acharif et le soutien à la résistance du peuple palestinien face à l’occupation.

Il a en outre qualifié de « claire et sans équivoque » la position du Royaume rejetant la normalisation avec Israël et exigeant le respect des résolutions de la légalité internationale. Le président de la Chambre des représentants a également insisté sur l’importance de prendre conscience du danger que représente l’occupation systématique des territoires palestiniens et appelé, devant cette situation, à resserrer les rangs arabes et à adopter des positions fermes en vue de relever les défis auxquels se heurte la question palestinienne.




>> À lire aussi: