Général Gaïd Salah: L’Algérie sécurise ses frontières contre « tous les dangers »

En proie à des manifestations de masse réclamant le départ du président Abdelaziz Bouteflika, les autorités algériennes affirment qu’elles sécurisent toutes leurs frontières contre « tous les dangers ».




Gaïd Salah, chef d’Etat-major, vice-ministre de la Défense et général de corps d’armée, a mis en avant ce jeudi la capacité de l’Algérie à « mettre en échec les desseins hostiles du terrorisme », vantant la capacité de l’armée à sécurité totalement les frontières rapporte TSA Algérie.

« L’Algérie est devenue, Dieu soit loué, un exemple à suivre, non seulement dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et de la capacité à mettre en échec ses desseins hostiles, grâce au riche capital d’expériences que l’Armée Nationale Populaire a pu cumuler d’année en année, et l’employer judicieusement et efficacement dans l’éradication de ce fléau, mais aussi en matière de maîtrise totale de la sécurisation de nos frontières nationales contre tous les dangers, et ce, conformément à la stratégie globale et intégrée adoptée », a-t-il déclaré à Béchar, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec le Maroc.

Et de mettre en garde la population contre le danger terroriste. « Quand on évoque les multiples expériences, on ne vise pas uniquement l’aspect matériel et les approches efficientes adoptées, mais surtout et essentiellement cette ferme détermination et cette volonté d’acier qui caractérisent nos Forces Armées et tous les autres corps de sécurité, ainsi que leur persévérance à neutraliser le danger terroriste et épargner notre pays de ses périls ».




>> À lire aussi: