Mort mystérieuse de Imane Fadil: L’ambassade du Maroc à Rome poursuit l’ex-députée Souad Sbai

L’ambassade du Maroc à Rome poursuit en justice l’ex-députée d’origine marocaine Souad Sbai, qui accuse le Royaume d’être à l’origine du meurtre du mannequin Imane Fadil.




Dans un article du quotidien La Repubblica, Souad Sbai a déclaré: « Pour la mort d’Imane Fadil, suivez la piste marocaine, ils savent utiliser le poison ».

A l’appui de ses accusations, l’ambassade a déclaré qu' »Mme Sbaï profère de graves accusations contre le Royaume du Maroc et ses institutions, notamment diplomatiques, en liaison avec l’affaire du décès d’Imane Fadil (…) elle avance des informations mensongères, manipule les faits et se substitue à la justice italienne alors même que l’autopsie de la victime n’est pas encore réalisée (…) Devant ces propos diffamatoires, l’ambassade du Royaume du Maroc à Rome a intenté une action contre l’intéressée, auprès du Tribunal de Rome, pour diffamation et propagation d’informations mensongères visant à ternir l’image du pays ».

Par cette action, «l’ambassade du Royaume du Maroc rejette donc toutes les accusations et insinuations proférées à son encontre et fait pleinement confiance à la justice italienne pour établir la vérité dans cette affaire».

En ce qui concerne l’affaire Imane Fadil, le Consulat Général du Maroc à Milan, suit de très prés l’évolution de la situation et ce, en étroite collaboration avec la justice italienne.




>> À lire aussi: