El Otmani: Le Maroc veille à préserver le multipartisme et le multi-syndicalisme

Le Maroc veille à préserver le multipartisme et le multi-syndicalimse et dispose d’institutions de médiation soucieuses d’assurer la paix sociale en vue de garantir la stabilité du Royaume, a indiqué, lundi à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.




Recevant une délégation du secrétariat général de la Confédération internationale des syndicats arabes (ICATU), M. El Othmani a passé en revue les diverses initiatives de centrales syndicales qui ont été couronnées par la signature de multiples conventions de travail collectives et sectorielles, ou de certaines sociétés et usines en tant que partenaires dans le dialogue entre les parties concernées pour mettre fin aux tensions sociales, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

M. El Otmani a réaffirmé, à cet égard, la détermination de SM le Roi Mohammed VI à garantir la paix sociale.

De son côté, le secrétaire général de l’ICATU, Ghassan Ghosn, a mis en avant l’expérience pionnière du Maroc en matière d’institutionnalisation du dialogue social entre le gouvernement, les centrales syndicales et les représentants des chefs d’entreprises, notant que le Royaume a été parmi les premiers pays à avoir instauré les bases du dialogue social à travers la création du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Lors de cette rencontre, marquée par la présence notamment du secrétaire général de l’Union nationale du travail au Maroc, du responsable des relations extérieures et du directeur central de ce syndicat, les deux parties ont examiné plusieurs points, dont les mutations que connait le monde, notamment la région arabe et l’importance d’établir les bases du dialogue entre les pays et les institutions pour lutter contre les conflits sociétaux, selon la même source.




>> À lire aussi: