Venezuela: Juan Guaido décrète l’état d’alerte après la panne d’électricité

L’Assemblée nationale vénézuélienne, contrôlée par l’opposition au régime de Nicolas Maduro, a placé lundi le Venezuela en « état d’alerte » à la demande de son président, Juan Guaido, arguant de la situation « calamiteuse » dans le pays après quasiment 100 heures de panne de courant.




Le décret soumis au Parlement par M. Guaido stipule que « l’état d’alerte est décrété sur tout le territoire national (…) en raison de la situation calamiteuse dans le pays, due à l’interruption du service de distribution de l’électricité ». M. Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays en tant que président par intérim du pays, a fait également appel à la « coopération internationale » pour sortir le pays de l’ornière.

S’exprimant devant les députés réunis en session extraordinaire, M. Guaido a de nouveau appelé la population à manifester mardi dans tout le pays et à Caracas: « Demain, à trois heures, tout le Venezuela dans les rues ! », a-t-il lancé de la tribune.

« Non, la situation n’est pas normale au Venezuela et nous n’allons pas laisser se normaliser cette tragédie », a-t-il insisté, énumérant les nombreuses pénuries, dont celles de l’électricité qui depuis quatre jours, et de l’eau. M. Guaido a par ailleurs demandé aux ambassadeurs qu’il a nommés pour le représenter à l’étranger de coordonner le soutien international au Venezuela.




>> À lire aussi: