Rabat: une station-service adapte ses prix aux riches ?

Les revendeurs de carburants semblent faire tout ce qu’ils veulent sans que quelqu’un puisse les empêcher. Le Ministre Lahcen Daoudi dit que ces entreprises pétrolières ont profité de l’occasion et « ont massacré les Marocains ».




Le Ministre continue sa croisade contre les distributeurs de produits pétroliers. Selon lui, on peut comprendre que la concurrence entre eux bien qu’inapparente, existe bel et bien, ce qui fait qu’on ne peut pas les accuser de grand-chose.

Ses sociétés auraient augmenté leur marge de gain tout en préservant le semblant de concurrence. « Elles ont trouvé l’occasion, et tout le monde a fait grimper les prix. Ils ont trouvé la faille juteuse, et ont massacré les marocains » indique le ministre soulignant toutefois qu’augmenter la marge de gain ne signifie pas absence de concurrence. Et cela résume la stratégie. Un accord entre des concurrents en somme… Se faire concurrence, mais sur une autre marge de gain acceptée par tous.

Le Ministre, souhaitant donner un exemple de l’anarchie régnante, donne celui d’une station-service de Rabat qui a augmenté le prix de ses produits d’un dirham, sans l’ombre d’un préavis. Daoudi dit à cet effet : « Lorsque nous leur avons demandé des explication, ils ont répondu que leurs clients sont riches et ne se soucient pas des prix des carburants ».




>> À lire aussi: