Amara plaide pour un rôle accru de la région en matière d’emploi

Le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a plaidé jeudi en faveur d’un rôle accru de la région dans le domaine de l’emploi, dans le cadre de la régionalisation avancée, tout en œuvrant pour l’adaptation de ses stratégies avec le contexte local.




au cours d’une rencontre régionale initiée par la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra sur l’emploi et la formation, M. Amara a rappelé que les priorités en la matière consistent à répondre aux besoins de l’investissement et des stratégies sectorielles en termes de ressources humaines.

Il s’agit surtout, selon lui, de faire face au chômage de longue durée à travers un ciblage optimal des demandeurs d’emploi en situation difficile.

Le ministre a souligné que ce type de rencontres offre l’opportunité d’un échange d’idées sur les pistes de modernisation du système de l’emploi et de la formation dans le sens d’un plus grand appui à la création d’emplois et à l’amélioration du soutien public aux jeunes en quête d’emploi.

Le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Yaakoubi, a de son côté souligné que cette rencontre s’inscrit dans les préparatifs visant la mise en œuvre des Hautes directives royales en matière de développement et d’emploi par le biais d’une révision globale des mécanismes de soutien public à l’emploi des jeunes.




Il a mis l’accent sur l’importance de donner un sens concret à la politique régionale du Royaume en associant les régions, toutes composantes confondues, afin de mettre en place des programmes pour la mise en œuvre des politiques publiques à même de stimuler le développement économique et social.

Pour sa part, le président du conseil de la région, Abdessamad Sekkal, a rappelé que la région de Rabat-Salé-Kénitra se classe au premier rang en matière notamment de protection sociale et de production agricole, et à la deuxième position dans le domaine du transport, du bâtiment, des travaux publics, de l’éducation et de la santé.

Le conseil de la région a finalisé le programme de développement régional avec l’accompagnement du Bureau international du travail (BIT), a-t-il relevé, soulignant que l’incapacité des secteurs traditionnels à apporter des réponses à la problématique du chômage demeure un défi de taille qui se dresse devant la dynamique du développement.

Le chômage dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, les secteurs prometteurs de l’emploi, la situation du système de formation, le système entrepreneurial et la bonne gouvernance étaient les principaux thèmes au menu des débats.

Ont pris part à cette rencontre des élus, des représentants des chambres professionnelles et des services extérieurs, ainsi que des acteurs de la société civile.




>> À lire aussi: