Commission mixte Maroc-Serbie: Vers un partenariat stratégique entre les 2 pays

La 2ème session de la commission mixte Maroc-Serbie s’est tenue, mercredi à Rabat, avec pour objectifs d’étudier les moyens à même de raffermir les relations de coopération et de jeter les fondements d’un partenariat stratégique entre les 2 pays.




Les travaux de cette session ont été présidés par le ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, et le vice-président du gouvernement serbe et ministre du Commerce, du Tourisme et des Télécommunications, Rasim Ljajic.

Intervenant lors de la séance d’ouverture, M. Ljajic a mis en avant la qualité des relations politiques maroco-serbes, soulignant l’importance de développer la coopération dans les autres domaines, en vue de les hisser au niveau des relations politiques et baliser le chemin vers un partenariat stratégique.

Il a, en outre, proposé de conclure un accord de libre-échange visant à augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays et leur permettre de se rapprocher davantage de leur but et de faire de la Serbie une plateforme d’entrée du Maroc aux Balkans et du Royaume une porte d’entrée de la Serbie, non seulement pour l’Afrique du Nord, mais pour l’ensemble du continent. La conclusion d’un accord de ce genre constituerait une première pour la Serbie avec un pays africain, a-t-il dit.

Le ministre serbe a, par ailleurs, appelé à renforcer la coopération au niveau de cinq domaines, à savoir l’industrie automobile, l’industrie textile, l’agriculture, le tourisme et les nouvelles technologies de l’information, mettant en exergue l’importance de tenir un forum consacré au tourisme avec la participation des différents intervenants du secteur le but étant d’augmenter les échanges touristique dans les deux sens.

M. Ljajic a, en outre, fait part de l’intérêt de la Serbie pour les investisseurs marocains, précisant qu’en 2018, la Serbie a attiré 55% des investissements étrangers dans les Balkans.

Cette deuxième session, qui succède à celle de Belgrade tenue en 2013, a pour objectif de capitaliser sur la dynamique de coopération déclenchée entre le Maroc et la Serbie lors des dernières années, a relevé, de son côté, M. Sajid, se disant « fier » de l’excellence des relations entre les deux pays.

« Il existe une parfaite symbiose sur les principaux dossiers qui concernent le développement, la stabilité, la paix et la sécurité », a-t-il fait observer, précisant que la dynamisation des relations bilatérales s’est consolidée à la faveur de visites effectuées par les responsables des deux pays.

À cet égard, M. Sajid a rappelé que l’année dernière a été l’occasion pour lui d’effectuer une visite à Belgrade laquelle a permis de signer un accord de coopération dans le domaine de l’aviation civile et du transport aérien, notant qu’il existe des possibilités de développer davantage cette coopération, notamment dans l’agriculture et le commerce.

Cette commission a été sanctionnée par la signature de trois accords de coopération, portant à 19 le nombre d’accords conclus entre les deux pays jusqu’à présent.

La deuxième session de cette commission vise à dynamiser les échanges commerciaux entre le Maroc et la Serbie qui restent en deçà des potentialités des deux économies avec un volume global de 184,6 millions de dirhams (MDH) en 2017 dont 131,4 MDH d’importations.

M. Ljajic effectue une visite de travail dans le Royaume à la tête d’une importante délégation composée de responsables gouvernementaux, d’hommes d’affaires et d’acteurs économique dans les domaines du commerce et du tourisme.




À lire aussi: