11 morts et près de 2.000 blessés en 1 semaine sur les routes marocaines

La route marocaine a encore tué la semaine dernière si l’on se réfère aux chiffres qui viennent d’être dévoilés par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).




Ainsi, 11 personnes sont mortes et 1.956 ont été blessées, dont 73 grièvement dans des accidents de la circulation survenus dans le périmètre urbain, et ce durant la semaine allant du 25 février au 3 mars dernier. La police marocaine a comptabilisé en tout 1.478 accidents.

Les causes de ces accidents sont connues, rappelle la DGSN, qui cite « l’inadvertance des conducteurs, le non-respect de la priorité, l’excès de vitesse, l’imprudence des piétons, le non-respect de la distance de sécurité, le changement de direction sans avertissement, la perte de contrôle du véhicule, le non-respect du « STOP », le changement de direction non autorisé, la circulation sur la voie gauche, la conduite en état d’ivresse, la circulation en sens interdit, le non-respect de l’arrêt au feu rouge et le dépassement défectueux ».

Durant la même semaine, la police a dressé quelque 37.126 contraventions et rédigé 11.694 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet, alors que 25.432 amendes transactionnelles ont été recouvrées, lit-on encore dans ce communiqué qui fait part de la mise en fourrière de 4.050 véhicules, de 7.482 documents retirés et 162 véhicules mis à l’arrêt et le recouvrement de plus de 5,7 millions de dirhams.




À lire aussi: