Des «ninjas» marocains pour inspecter les câbles du pont Mohammed VI

Trois sortes de « ninjas » marocains ont été appelés pour inspecter le pont Mohammed VI, le plus long pont à haubans d’Afrique.




L’ouvrage qui a été réalisé par la société chinoise China Railway Major Bridge Engineering Group a requis les services de trois acrobates. Devant les caméras, les trois personnes ont fait leur première démonstration de la méthode « Ninja-Tech », une technique qui permet de vérifier de hauts ouvrages de construction et des immeubles sans avoir à utiliser d’équipement lourd.

Selon ADM (Autoroutes du Maroc, ou encore Société Nationale des Autoroutes du Maroc) les Ninjas en question auraient suivi une formation de deux ans, cela au Maroc et également au Japon.

Après cette formation, ils ont du passer par un examen professionnel avant d’obtenir la certification de « Ninja-Tech » en mai 2018. Les premiers Ninjas non japonais au monde sont donc marocains.

Le pont Mohammed VI est un ouvrage marocain d’une longueur de 950 mètres qui permet à l’autoroute de contournement de Rabat de franchir l’oued Bouregreg.