Mise en place d’un programme de bourses en faveur des étudiants africains au Maroc

Un mémorandum d’accord pour la mise en place d’un programme de bourses en faveur des étudiants africains au Maroc a été signé, jeudi à Rabat, entre la Banque islamique de développement (BID) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI).




Signé par le président de la BID, Bandar Hajjar, et l’ambassadeur directeur général de l’AMCI, Mohamed Methqal, en marge du 2ème Forum sur les Partenariats Public-Privé (PPP), ce mémorandum d’accord permettra d’offrir des bourses qui seront financées par la BID, à travers l’AMCI, au profit des étudiants africains.

Dans une déclaration à la presse, M. Methqal a indiqué qu’à travers cet accord plusieurs étudiants africains pourront rejoindre les universités qui ont été créées par le Maroc via les PPP, ajoutant que des étudiants issus des pays membres de l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle pourront également poursuivre leurs études dans les différents centres de formation professionnelle du Royaume.

« Cet engagement de la BID, dans le cadre du renforcement du partenariat, vient consacrer les réalisations que le Maroc a entrepris, notamment durant les deux dernières décennies, et ce grâce à la vision de SM le Roi Mohammed VI qui a placé l’Afrique au cœur de l’action diplomatique du Royaume », a souligné M. Methqal.

Mettant l’accent sur l’importance majeure de cet accord, il a affirmé que celui-ci vient renforcer davantage le partenariat existant entre le Royaume du Maroc et la Banque islamique de développement.

Le 2ème Forum du Partenariat Public-Privé, placé sous le thème « Des efforts communs pour des objectifs communs », rassemble un parterre d’experts de renommée internationale, de responsables gouvernementaux et d’investisseurs privés pour débattre des moyens d’améliorer l’environnement juridique et institutionnel des PPP, notamment sur le continent africain.

Les travaux de cette rencontre s’articulent autour de plusieurs tables rondes portant sur diverses thématiques ayant trait au potentiel des PPP à façonner les villes futures, à la création d’un environnement propice aux PPP dans les infrastructures sociales (santé et éducation) et aux mécanismes innovants pour les PPP.




À lire aussi: