Marrakech: un commissaire soupçonné de corruption

Le service régional de la police judiciaire de Marrakech a diligenté, mercredi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent à l’encontre d’un commissaire de police chef par intérim d’un arrondissement de police à Kelaat Sraghna, pour son implication présumée dans une affaire de corruption.




Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que le parquet a chargé la brigade régionale de la police judiciaire de Marrakech de mener une enquête au sujet d’une plainte déposée par un citoyen qui accuse le commissaire de lui avoir demandé une somme d’argent pour intervenir en sa faveur en vue de relancer un dossier classé, faisant savoir que l’enquête a permis d’interpeller le policier suspect en flagrant délit de corruption.

Le mis en cause a été soumis aux procédures de l’enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider tous les tenants et aboutissant de cette affaire, selon la même source.
Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables déployés par la DGSN en vue de consacrer les valeurs d’intégrité et de transparence au sein des services de sûreté, conclut le communiqué.




>> À lire aussi: