Emprisonnés en Espagne, des terroristes menacent de « brûler le Maroc »

Des détenus d’origine marocaine sont accusés de vouloir lancer des attaques terroristes d’envergure en Espagne et au Maroc, en « utilisant des armes à feu et des explosifs acquis grâce au commerce de psychotropes et de cannabis ».




Cette cellule terroriste a été démantelée, le 4 février dernier à l’intérieur de la prison de Valdemoro à Madrid rapporte les médias espagnols. Cette dernière a ordonné une attaque à Madrid et à une Barcelone, « utilisant des armes à feu et des explosifs acquis avec de l’argent provenant du trafic de la drogue notamment « karkobi » », précise la même source.

Ces derniers considèrent que le Maroc « veut plaire à l’Europe », c’est pourquoi « Il faut brûler le Maroc! », révèle le média espagnol cadenaser.

Ce cellule, contrôlé au sein même de la prison, avait des ramifications dans plusieurs pays européens. À sa tête « un chef charismatique d’origine marocaine » emprisonné pour des crimes de droit commun qui aurait bénéficié du soutien d’un fonctionnaire de la prison.

Par ailleurs, de nombreux téléphones « dont certains doté d’une technologie de cryptage ont été découvert dans des chaussettes, des chaussures et du matériel de nettoyage tel que des balais » conclut le média.




>> À lire aussi: