Automobile : Inauguration à Tanger de l’usine de Varroc Lighting Systems

Le groupe multinational Varroc Lighting Systems a inauguré, mardi à la Tanger Automotive City, une usine de 17.000 mètres carrés, où seront produits des projecteurs et des feux arrières pour ses clients au Maroc, en Espagne et en France.




Cette usine très moderne comprend une unité de production de 12.000 m2, des bureaux d’administration de 3.000 m2 et un centre d’ingénierie et de développement de 2.000 m2, comprenant des départements optique, électronique, design mécanique et des laboratoires de validation des produits, ainsi qu’un centre de maintenance et d’assistance technique.

Cette structure ne constitue que la première phase du projet, souligne un document du groupe. Il précise que la deuxième phase de 14.000 m2 supplémentaires a déjà été anticipée et lancée, sa finalisation étant programmée « cette année ».

À termes, le projet global devrait permettre la création d’environ 650 emplois à l’horizon 2024 pour un investissement de 45 millions d’euros.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a estimé qu’il s’agit d’un « projet stratégique qui émane de plusieurs efforts » fournis par les différents intervenants, ajoutant que si ce type de projets existent, c’est grâce à « l’impulsion très forte de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour donner au Maroc des moyens très forts de développement ».

Le ministre a fait savoir que ce projet devra dépasser un milliard de dirhams d’export « à l’avenir », ajoutant qu’il comprend une cellule d’ingénierie qui passera bientôt à l’étape de « conception des produits qui seront usinés au Maroc ».

M. Elalamy a ajouté, dans une déclaration à la presse, que le projet Varroc Maroc est une usine « à capitaux indiens et français », se réjouissant qu’au moment de cette inauguration, « le démarrage des travaux de la deuxième tranche, qui va être une usine équivalente, sera fait à partir de maintenant », et que la troisième et la quatrième tranche verront le jour dans l’avenir.

Mohamed L’Baouch, Directeur général de Varroc Lighting Systems Maroc, s’est félicité de la compétitivité du Maroc et de sa proximité avec l’Europe, ainsi que de la présence des constructeurs Renault et PSA, autant d’acquis qui ont encouragé le déploiement de ce groupe à Tanger.

Il a fait savoir que dans trois ans, l’usine aura une capacité de production « de plus de 7 millions de pièces par an », ajoutant qu’en ambitionnant d’apporter une forte valeur ajoutée, l’usine Varroc Maroc proposera des produits « très techniques », ainsi qu’un centre d’ingénierie qui permettra de développer localement ses produits.

Pour sa part, le Directeur général du groupe, Tarang Jain, a déclaré à la MAP que « le Maroc constitue une porte d’entrée à l’Afrique, et l’un des pays africains les plus stables et les plus tournés vers l’avenir ».

De ce fait, le Maroc se positionne naturellement en « plateforme idoine pour commencer nos activités en Afrique (…) tout en nous permettant de nous ouvrir sur le marché du sud de l’Europe », a déclaré M. Jain, ajoutant que l’usine de Tanger sera « notre plus grande installation en Afrique ».

De son côté, l’ambassadrice de l’Inde au Maroc, Kheya Bhattacharya, s’est arrêtée sur les relations entre le Maroc et l’Inde, qui « se sont considérablement développées dans tous les domaines » suite à la visite du Souverain en Inde à l’occasion du Sommet Inde-Afrique en octobre 2015.

La diplomate a ajouté qu’en 2018, ces liens se sont intensifiés davantage avec « pas moins de 20 visites ministérielles », couvrant, entre autres, les domaines de l’artisanat, de l’industrie, du tourisme, de la justice et de la santé, ainsi que par la signature de 37 accords bilatéraux touchant de nombreux secteurs.

Le président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Med, Fouad Brini, s’est, quant à lui, réjoui d’un projet dont Tanger-Med est « quelque part un co-investisseur », notant que Tanger-Med constitue un pôle de compétitivité visant à donner au Maroc un complément de concurrence.

Le responsable a rappelé que la plateforme portuaire Tanger-Med a mouvementé en 2018 plus de 317 MMDH en import-export, dont plus de 139 MMDH en export, faisant de Tanger-Med la 1ère plateforme des exportations marocaines, avec une part de plus de 50%.

La cérémonie d’inauguration a eu lieu en présence notamment du wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, des directeurs généraux des groupes Renault Maroc et PSA Maroc, ainsi que de plusieurs professionnels de l’industrie automobile.




>> À lire aussi: