Le Prince Harry et son épouse visitent les Jardins andalous et découvrent la richesse de l’artisanat marocain

Le Prince Harry d’Angleterre et son épouse la Princesse Meghan Markle ont visité, lundi à Rabat, les Jardins andalous situés dans le site historique des Oudayas, où ils ont passé en revue un échantillon d’œuvres d’artisanat marocain.




À leur arrivée, le Duc et la Duchesse de Sussex, actuellement en visite au Maroc, ont été accueillis par des chants de troupes gnaouies et ont admiré une sélection de produits d’artisanat, un patrimoine national authentique qui reflète les valeurs et les us et coutumes séculaires des Marocains.

Les objets artisanaux présentés aux invités du Royaume comprennent notamment des gravures fassies sur cuivre et argent, des tapis “Hanbal Zaari” de Ain Aouda, des caisses en bois sculpté ainsi que des articles en cuir et des poteries.

Le couple princier a découvert également des motifs de calligraphie arabe sur du cuir, du papier ou du tissu, des selles traditionnelles confectionnées à partir de peaux de caprins et de bovins et brodés de soie et dde “skalli”.

À cette occasion, le Duc et la Duchesse de Sussex ont fait part aux maîtres artisans de leur admiration pour la richesse et la diversité de l’artisanat marocain.

Cette visite a pour objectifs de rapprocher le couple princier d’une composante importante de la civilisation et de la culture marocaines, et de les sensibiliser aux efforts déployés en vue de sauvegarder ce patrimoine.

Plus tôt dans la journée, le Prince Harry et son épouse s’étaient informés du programme d’équithérapie destiné aux enfants et jeunes aux besoins spécifiques, initié par la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE). Dimanche, ils avaient visité les pensionnats de l’Association “Education for All” et le lycée qualifiant “Grand Atlas” dans la région de Marrakech.




À lire aussi: