(Vidéo) France: Près de 3 tonnes de cannabis marocain détruites par la police

Plus de trois tonnes de drogue ont été incinérées par la police. De l’herbe et de la résine de cannabis en provenance du Maroc, mais aussi de la cocaïne saisis les mois précédents, soit plus de 22 millions d’euros de drogues, détruits dans l’incinérateur de Lunel-Viel rapporte le journal régional le Midi Libre.




Une camionnette banalisée, escortée de plusieurs voitures à gyrophares, des policiers sortent cagoulés et lourdement armés transportant le fruit de plusieurs mois de travail : plus de trois tonnes de drogues saisies sur différentes opérations, qui doivent être détruites explique le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret.

« Il y avait là près de trois tonnes de résine de cannabis – parmi lesquelles les 2,9 tonne saisies dernièrement -, 230 kg d’herbes de cannabis et plus de 60 kg de cocaïne », a-t-il déclaré. Des centaines d’heures d’enquêtes se cachent derrière les drogues saisies soit dans des box, soit dans des entrepôts ou soit directement chez des particuliers.

Au total, c’est plus de 22 millions d’euros de drogue qui vont partir en fumée. Cette marchandise détruite était destinée au « marché de la région montpelliéraine », souligne pour sa part le commissaire Guillaume Barbagli.

La drogue arrive directement du Maroc ou de l’Espagne via des camions ou via un convoi de go-fast. Ce dernier est composé généralement de trois puissants véhicules. Une voiture « ouvreuse » est chargée de signaler les barrages policiers, douaniers et de gendarmes à la voiture « porteuse », qui peut transporter jusqu’à 800 kg de drogue et une autre voiture à l’arrière.




>> À lire aussi: