Salon « Halieutis 2019 »: une forte présence africaine

Rendez-vous incontournable du monde de la pêche, la 5ème édition du Salon « Halieutis », qui s’est tenu à Agadir du 20 au 24 février, a été marqué par une forte présence de pays africains.




Entre nouer des partenariats, conclure des contrats commerciaux et découvrir les dernières innovations dans le monde de la mer, les représentants de ces pays ont exprimé leur satisfaction quant à leur participation et leur volonté de prendre part aux futures éditions.

Dans une déclaration à la MAP, Davy Angueko, représentant de ministère gabonais de la Pêche et de la mer, a indiqué que la participation à ce Salon d’Agadir a pour objectif de mettre en valeur les produits issus de la pêche artisanale, notamment la transformation et les techniques traditionnelles de salage et de fumage.

« C’est la première fois que le Gabon prend part à ce Salon » a-t-i fait savoir, faisant part de sa satisfaction quant à cette participation, qui a permis à son département de nouer des partenariats, de développer le portefeuille fournisseurs ainsi que de découvrir les nouvelles technologies et les dernières innovations dans le domaine, qui vont permettre de renforcer le secteur de la pêche dans son pays.

Pour sa part, Aliou Diouf, Directeur adjoint des industries de transformation de la pêche (DITP) au Sénégal, a indiqué que son pays participe pour la 4ème fois au Salon Halieutis, une présence tout-à-fait naturelle, compte tenu de la relation fraternelle, d’amitié et de coopération entre le Maroc et le Sénégal.

Accompagné de plusieurs professionnels spécialisés dans le traitement, la conservation et la commercialisation de poisson, il a relevé que cette participation leur a permis de nouer des contacts fructueux, de faire des rencontres B2B très riches et d’augmenter leurs portefeuilles de contact.

Le secteur de la pêche maritime au Sénégal est la première branche exportatrice du pays depuis 4 ans, avec une valeur commerciale de plus de 200 milliards francs CFA. Le secteur emploie plus de 600.000 sénégalais et les des débarquements s’élèvent à 400.000 tonnes par an, dont 80% destinés à la consommation locale, a-t-il révélé.

De son coté, Hermès Tonon, Directeur général d’une société de production et de commercialisation des produits halieutiques au Bénin, a souligné que la participation au salon leur a permis de découvrir les expériences des autres pays, leur a apporté beaucoup d’idées et aussi de connaissances.

« Nous comptons, désormais, participer à ce salon, qui constitue non seulement une porte vers l’Afrique mais sur le monde entier », a-t-il fait savoir.

Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, sous le thème « les nouvelles technologies dans la pêche: pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue », le salon Halieutis connait la participation de plus de 284 exposants, dont 133 internationaux, et ambitionne de recevoir plus de 50.000 visiteurs.

Organisé par l’Association du Salon Halieutis, sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le salon se décline en six pôles à savoir « Flotte et Engins », « Valorisation et Process », « International », « Innovation », « Animation » et « Institutionnels ».




À lire aussi: