ONU: Najat M’jid rejoint le Comité consultatif de la société civile sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a annoncé mardi la nomination de sept éminents experts au sein du Comité consultatif de la société civile sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels, dont la Marocaine Najat Maalla M’jid.




Le but du Conseil est de favoriser une interaction plus étroite avec la société civile et des experts et organisations externes dans le cadre des efforts des Nations-Unies pour lutter contre l’exploitation et les abus sexuels.

Il a notamment pour fonctions de conseiller le Secrétaire général de l’ONU sur les moyens de renforcer les mesures préventives et les mécanismes de responsabilisation visant à lutter contre l’exploitation et les abus sexuels, commis par le personnel des Nations-Unies et les forces non-onusiennes agissant conformément au mandat du Conseil de sécurité.

Najat Maalla M’jid est une pédiatre engagée depuis trois décennies dans la protection des enfants vulnérables et membre du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH). Elle a aussi été, entre 2008 et 2014, Rapporteur spéciale des Nations-Unies sur la vente, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.

Mme Maalla M’jid est également la fondatrice de l’association BAYTI, qui milite en faveur de la protection, la prise en charge et la réintégration des enfants vulnérables et présidente du Bureau international des droits des enfants, basé à Montréal. Depuis 2015, elle a été présidente du groupe de travail de haut niveau sur la protection de l’enfance dans les voyages et le tourisme.

Selon l’ONU, la création de ce Comité constitue un « élément important » de la stratégie du Secrétaire général des Nations-Unies visant à améliorer la réaction de cette organisation mondiale contre l’exploitation et les abus sexuels.




À lire aussi: