L’Espagne compte 250.000 marocains en situation ‘illégale’

L’Espagne compte aujourd’hui environ un million de Marocains résidant sur son territoires, dont 250.000 sont en situation ‘illégale’ rapporte l’agence EFE.




Selon les chiffres de l’Institut national de la statistique pour l’année 2018, 770.523 ressortissants marocains y résident et 250.000 sont jugés dans « l’illégalité » après l’expiration de leur permis de résidence.

Une nationalité qui figure souvent également en tête des listes des étrangers affiliés à la sécurité sociale, des titulaires de visas espagnols (130.000 en moyenne par an) ou naturalisés espagnols (plus de 200.000 depuis l’an 2000). En plus de ces chiffres, le pays de la péninsule ibérique compte 180.000 enfants marocains sont scolarisés en Espagne.

Des Marocains qui reflète une émigration jeune et encore peu influente dans la vie publique espagnole, contrairement à d’autres pays européens comme la France, la Belgique ou les Pays-Bas, où il n’est pas rare de trouver des parlementaires des ministres ou des maires d’origine marocaine, précise l’agence EFE.




>> À lire aussi: