Le Maroc récupère des F-16 modernisés

Les Forces armées royales marocaines (FAR) ont repris possession il y a quelques jours d’avions de combat F-16 après plusieurs mois dans la base d’Edward, aux Etats-Unis, où ils ont tous subis une cure de jeunesse.




D’après des sources citées par le site spécialisé Defensa.es, deux avions de la sixième base aérienne de Ben Guérir ont été raccompagnés depuis les Etats-Unis par un avion de ravitaillement KC-135R pour leur retour au Maroc.

L’entreprise américaine Harris Corporation avait remporté l’appel d’offres évalué à 91 millions de dollars pour équiper les F-16 marocains de « système de guerre électronique AN/ALQ-211 AIDEWS (Advanced Defensive Electronic Warfare Suite) », qui a la capacité de détecter les ondes radar et protéger ainsi les avions des attaques de missiles terre-air et air-air.

Par ailleurs, la même source révèle également que la flotte des F-16 marocains Block-52 est actuellement en maintenance chez Lockheed Martin Aeronautics Corporation, suite à la signature d’un contrat de 16 millions de dollars en novembre 2016. De plus, les autorités marocaines avaient émis le souhait d’acquérir les F-16 Viper, une version améliorée dévoilée en 2012, qui est dotée d’un ordinateur de mission avancé et d’un affichage de suivi de terrain, en plus d’un radar à antenne active.

Actuellement, le royaume dispose de 36 F-16, mais un avion avait été abattu en mai 2015 par les rebelles Houthis au Yemen avec à son bord le pilote Yassine Bahti. Depuis, le Maroc s’est retiré de cette coalition et semble revoir complètement sa politique envers l’Arabie Saoudite.




À voir aussi: