Le Maroc a réalisé de grandes avancées en matière d’intégration des immigrés

Le Maroc a réalisé de grands pas dans le domaine de l’intégration des immigrés, depuis la mise en place de la politique migratoire en 2013, a indiqué, vendredi à Casablanca, le président de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) d’Agadir, Mohamed Charef.




Intervenant lors d’un atelier sur « La politique migratoire au Maroc: du rapport du Conseil national des droits de l’Homme sur les droits des étrangers à l’élaboration de la stratégie nationale d’immigration et d’asile », initié par le Conseil national des droits de l’Homme, M. Charef a fait savoir que le Maroc s’est engagé depuis 2013 dans la mise en place d’une stratégie nationale d’immigration et d’asile, humaniste, globale et responsable, soulignant que cette approche est basée sur les droits humains et sur une gestion concertée, efficace et humaniste des flux migratoires.

« Cette réussite nationale de l’approche migratoire a conduit les chefs des États africains à confier à SM le Roi Mohammed VI le mandat de Leader de l’Union africaine sur la question migratoire et la proposition de mettre en place l’Observatoire africain des migrations », a-t-il relevé lors de cette rencontre organisée dans le cadre des activités de la 25-ème édition du Salon international du livre et de l’édition (SIEL).

Il a, dans ce sens, rappelé les actions menées par le Royaume en faveur de la mise en place d’une migration humaniste, ainsi que les différentes campagnes de régularisation ayant bénéficié à plus de 50.000 immigrés.

Et de souligner l’engagement du Royaume dans la gouvernance de la migration, qui s’est concrétisé dans plusieurs dynamiques, internationales comme nationales, notamment la coopération avancée avec l’Union européenne et la facilitation des dynamiques de dialogue comme le Processus de Rabat.

De son côté, M. Ahmed Taoufiq Zainabi, directeur de la promotion des droits de l’Homme au Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a souligné l’aspect historique de la migration dans le Maroc, qui « a toujours été une terre d’accueil » et qui constitue la diversité de la société marocaine.

M. Zainabi a mis en avant les recommandations du rapport sur l’immigration et l’asile établi par le CNDH en 2013, qui a contribué à la réforme législative et à l’instauration d’une nouvelle stratégie nationale pour l’immigration et l’asile.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition, qui se tient du 7 au 17 février, connaît la participation de plus de 700 exposants, représentant 40 pays, avec l’Espagne comme invitée d’honneur.




À lire aussi: