La Société d’Aménagement Zenata signe un partenariat avec l’Agence de Développement Social

La Société d’Aménagement Zenata (SAZ) a signé, récemment, une convention de partenariat avec l’Agence de Développement Social (ADS) visant à renforcer le rôle des associations dans la réussite des projets de réinstallation d’envergure.




Ce partenariat permettra d’accompagner 60 associations du territoire de Zenata dans le renforcement de leurs capacités à travers l’organisation des séances de formation et l’accompagnement dans la réalisation des projets sociaux, culturels et sportifs au profit des populations concernées par le programme de réinstallation au sein de l’Eco-cité Zenata, indique la SAZ, dans un communiqué, parvenu jeudi à la MAP.

Cette convention est cofinancée par l’ADS et la SAZ et bénéficie d’une participation financière de l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), précise-t-on.

Filiale du groupe CDG, la SAZ est en charge de la conception et de l’aménagement de l’Eco-Cité Zenata, nouveau pôle urbain de 1830 hectares, situé entre Casablanca et Mohammedia.

Selon les responsables de la SAZ, l’éco cité Zenata ambitionne de rééquilibrer la région du Grand Casablanca à travers la création de ce pôle urbain, basé sur la cohésion sociale, le développement économique et la protection de l’environnement. Ce nouveau pôle urbain compte, en effet, accueillir près de 300.000 habitants et offrir quelque 100.000 emplois.

Ils avaient en particulier mis l’accent sur l’approche inclusive de ce projet, qui s’est déclinée à travers la réinstallation des populations, en conformité avec le Plan d’action de réinstallation (PAR), l’implication de la population dans un plan d’action sociale appuyé par des ateliers de sensibilisation, la réinstallation économique des activités en vue de préserver les emplois et l’implication du tissu associatif actif au niveau de Zenata.




>> À lire aussi: