Le 2ème sommet marocain du pétrole et du gaz entame ses travaux à Marrakech

Le 2ème sommet marocain du pétrole et du gaz a entamé ses travaux, mercredi à Marrakech, avec la participation de responsables, d’experts et de professionnels de l’industrie pétrolière et gazière, venus de 16 pays.




Organisé par l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) en collaboration avec IN-VR Oil & Gas, cette manifestation de deux jours se veut une occasion pour discuter des questions clés relatives à l’exploration pétrolière et gazière au Maroc, du potentiel onshore et offshore de la façade atlantique et de la Méditerranée, des opportunités d’investissement, ainsi que des enjeux énergétiques africains, selon les organisateurs.

Au menu de cette rencontre d’envergure internationale, à la quelle prennent part également des représentants des partenaires de l’ONHYM, figurent une série d’exposés axés notamment sur la stratégie de promotion et d’investissement de l’Office national des hydrocarbures et des mines, les opportunités d’exploration actuelles et futures et le potentiel offshore et onshore du Maroc, et l’exploration d’hydrocarbures non conventionnelle au Maroc: le statut et la prospectivité.

Le programme prévoit aussi plusieurs présentations, des débats et un panel de clôture autour des « stratégies, synergies, enseignements à tirer et l’impact de l’industrie pétrolière et gazière sur la stratégie énergétique du Maroc et ses résultats économiques », outre des exposés sur le potentiel malien du pétrole et «les découvertes du pétrole et du gaz, les opportunités d’exploration disponibles au Sénégal».

Jouissant d’une géologie favorable avec une prospectivité prometteuse, d’un secteur énergétique dynamique, de conditions légales et fiscales attrayantes et d’une infrastructure solide, le Maroc demeure une destination de choix pour l’investissement en exploration pétrolière et gazière.




À lire aussi: