#NoHijabDay: le mouvement qui invite les femmes à « retirer leur voile »

En réponse à l’initiative « journée du hijab » (hijab day) lancé en 2013 pour appeler à la tolérance et montrer que le voile est, non pas une contrainte, mais un choix, deux hashtags ont été crées sur les réseaux sociaux : #NoHibajDay et #FreeFromHijab.




Le mouvement “journée du hijab” est un appel à la tolérance pour lutter contre les préjugés et la discrimination mais aussi aux violences que subissent les femmes voilées. Il invite les femmes musulmanes et non musulmanes à se couvrir les cheveux pendant une journée

Mais cette campagne de tolérance n’est pas bien vue par les militantes féministes qui voient en ce mouvement une « atteinte à la liberté ». Ainsi, en réaction au “Hijab day”, ces dernières ont lancé deux hashtags #NoHibajDay et #FreeFromHijab pour dénoncer la « normalisation du hijab » et pour protester contre son port obligatoire dans certains pays.





Pour rappel, abstraction faite de son histoire et de son origine, le port du voile a été institutionnalisé par la charia, les lois religieuses de l’islam. Le hijab a été associé à deux versets du Coran et imposé à toutes les musulmanes. Il s’agit des versets 24:30, 31 et 33:59.

« Et dis aux croyants de baisser leur regard et de garder leur chasteté. (…) Et dis aux croyantes de baisser leur regard, de garder leur chasteté, de ne montrer de leurs parures que ce qui en paraît, et de rabattre leur foulard sur leur poitrine. (…) » (24/30-31).

« Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (33/59)




>> À lire aussi: