4 cancers sur 10 seraient évitables avec une meilleure hygiène de vie (WCRF)

C’est la journée mondiale de lutte contre le cancer ce lundi 4 février. Cette maladie est considérée comme la première cause de mortalité prématurée dans plusieurs pays, devant les maladies cardiovasculaires. Le troisième rapport du World Cancer Research Fund (WCREF) fait le point sur les cancers les plus meurtriers et confirme l’énorme influence exercée par les habitudes de vie sur le risque de plusieurs types de cancers.




Alimentation équilibrée et sport sont le duo irréprochable pour une bonne hygiène de vie mais surtout le meilleur moyen de prévenir du cancer.

Les conclusions du rapport du WCREF sont spectaculaires : près de 40 % de tous les cancers peuvent être prévenus par l’adoption d’une alimentation saine, une activité physique régulière et le maintien d’un poids corporel normal et près d’un décès sur 6 dans le monde est dû au cancer.

Selon les spécialistes, les quatre principaux facteurs de risque de cancer sont, dans l’ordre, le tabac, l’alcool, une alimentation déséquilibrée et la sédentarité.

Et de révéler que le tabagisme, qui constitue le facteur de risque le plus important, serait responsable d’environ 22% du total des décès. « Le facteur de risque de prés de 40% des cancers est le tabac. La première action à mener est donc l’arrêt du tabac pour prévenir cette maladie plus particulièrement le cancer des poumons » précise Ghizlaine Belbaraka, professeur, chef du service oncologie au CHU Mohammed VI de Marrakech.

Selon Mme Belbaraka, le manque d’activité physique favorise également l’apparition de certains cancers comme celui du sein ou du colon. Il est ainsi conseillé de pratiquer un minimum de 30 minutes par jour d’activité modérée.

Pour sa part, Selsabil hadir, nutritionniste et diététicienne, rappelle qu’il est également important de consommer en abondance une grande variété de fruits, de légumes, de légumineuses ainsi que d’aliments à base de grains entiers. Selon la spécialiste, « les régimes alimentaires associés à une réduction du risque de cancer ont tous en commun la caractéristique d’être riches en aliments d’origine végétale».

Chaque année, 40.000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués au Maroc. Sur la liste des femmes, c’est toujours le cancer du sein qui arrive en premier avec 36% des cas révélés. Il est suivi du cancer de l’utérus, de la thyroïde et du colon qui représente, respectivement, un pourcentage de 11,2, de 8,6 et de 5,9 sur l’ensemble.

Chez les hommes, le cancer des poumons est en tête de liste avec 22% des cas diagnostiqués suivi de la prostate et du cancer colorectal avec 12,6 et 7,9% respectivement.




À lire aussi: