La Russie suspend sa participation au traité « INF »

Le président Vladimir Poutine a annoncé, samedi, la suspension de la participation de la Russie au Traité sur les missiles nucléaires à portée courte et moyenne (INF).




« Les partenaires américains ont annoncé qu’ils suspendaient leur participation au traité. Nous suspendons aussi notre participation au traité », a affirmé le président russe lors d’une réunion avec les ministres de la Défense, Serguei Choigu, et des Affaires étrangères, Serguei Lavrov.

M. Poutine a également ordonné d’arrêter les tentatives d’ouverture de négociations sur le traité « INF », soulignant que « toutes les propositions de la Russie dans ce domaine sont, comme auparavant, sur la table, les portes des négociations sont ouvertes ».

« Attendons que nos partenaires mûrissent afin de mener un dialogue égal et constructif avec nous sur cet important sujet, à la fois pour nous, pour nos partenaires et pour le monde entier », a-t-il indiqué. Rappelant les différentes initiatives russes de soulever la question des négociations de fond sur le désarmement sous tous ses aspects, M. Poutine a déploré que ces initiatives ne sont pas soutenues par des partenaires, mais au contraire, certains prétextes sont recherchés pour démanteler le système de sécurité internationale déjà établi.

La Russie ne sera pas entrainée dans une « coûteuse » course d’armement suite à la suspension de sa participation au traité « INF », a assuré M. Poutine, soulignant que les missiles russes à courte et à moyenne portée ne seront déployés dans diverses régions du monde que lorsque des armes américaines similaires seront déployées.




À lire aussi: