Béni Mellal-Khénifra: 80 projets d’un montant total de plus de 3,1 MMDH en 2018

La commission régionale d’investissement dans la région de Béni Mellal-Khénifra a approuvé en 2018 un total de 80 projets d’un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams, pouvant favoriser la création de pas moins de 3469 emplois.




Dans une déclaration à la MAP, le directeur du Centre régional d’investissement (CRI) de la région de Béni Mellal-Khénifra, Noureddine Dermouche indique que les investissements concernent le tourisme, l’immobilier, les services et l’industrie, avant d’ajouter que le secteur touristique est en haut du tableau avec un total de 13 projets approuvés d’un montant de 969 millions de dirhams, entre autres, la création d’un éco village à Ouaouizeght dans la province d’Azilal, un complexe touristique et commercial dans la commune Ouled Yaïch à Béni Mellal et un complexe touristique dans la commune Aguelmam Azgeza à Khénifra.

Concernant le domaine de l’immobilier, il a fait état de huit projets approuvés par ladite commission pour un investissement de l’ordre de 959 millions de dirhams, notamment la création d’un pôle urbain à Béni Mellal sur une superficie de 63 hectares pour un coût de 542 millions de dirhams avec à la clé la construction de 2.830 logements sociaux et un hôtel trois étoiles.

Dans le domaine de la santé, il fait savoir que le nombre des projets approuvés se chiffre à cinq pour un investissement de l’ordre de 270 millions de dirhams, entre autres, la création d’une clinique à Béni Mellal d’une capacité de 130 lits et regroupant presque toutes les spécialités.

Autre projet, la création d’un institut de formation aux métiers de la santé pour un coût de 182 millions de dirhams qui sera réalisé par la Fondation Cheikh Khalifa Ben Zayed, en partenariat avec l’université Mohammed VI des sciences de la santé. Il sera construit sur une superficie de 2.600 mètres carrés pour une capacité de 485 places, avec aussi une résidence pour les étudiants de 300 chambres.

La commission régionale d’investissement de le région de Béni Mellal-Khénifra a également approuvé la création de quatre complexes sportifs et de loisirs pour un coût de 200 millions de dirhams, a-t-il indiqué, notant que le secteur industriel est concerné par 26 projets d’un montant de 450 millions de dirhams et visant tout principalement à booster la production de certaines unités agroalimentaires comme les sucreries raffineries du Tadla dont la production passera à 150.000 tonnes par an au lieu de 120.000 tonnes, valeur d’aujourd’hui. Coût de ce projet : 261 millions de dirhams.

À cela s’ajoute, un projet visant à améliorer la production, le stockage et le conditionnement du yaourt avec 8.000 tonnes supplémentaires produites par an et ce, pour un coût de 50 millions de dirhams. Il cite aussi deux autres projets, l’un dans la commune ouled Gouaouch (Khouribga) porte sur le stockage du blé, la production et l’emballage de la farine et l’autre, dans la commune Smguett à Béni Mellal concernant l’exploitation des carrières et une unité de concassage de pierres et de fabrication de matériaux de construction.

À noter que le Centre régional d’investissement de la région de Béni Mellal-Khénifra a renforcé ses structures d’appui à la création d’entreprise avec des antennes dans les principales villes de la région, chargées, parallèlement aux tâches d’aide à la création d’entreprise, d’assurer des actions de sensibilisation et d’amélioration de la promotion de l’investissement et de l’entrepreneuriat au niveau de cette province.

La dernière antenne a été créée dans la province de Fquih Ben Salah. L’objectif étant de généraliser les services de proximité d’aide à la création d’entreprise à toutes les provinces relevant de la région Béni Mellal-Khénifra.