Le soulèvement du 29 janvier 1944, un événement marquant et riche en leçons de patriotisme sincère

Le soulèvement du 29 janvier 1944 contre l’occupant constitue un événement historique marquant et riche en leçons de patriotisme sincère, a souligné mardi à Salé le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri.




Lors d’un meeting organisé en commémoration du 75-ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944, M. El Ktiri a affirmé que cette célébration est l’occasion de transmettre aux générations montantes les valeurs du nationalisme authentique et leur inculquer les principes de citoyenneté agissante afin qu’ils s’inscrivent pleinement dans le processus d’édification, de développement et de préservation de l’intégrité territoriale du Royaume.

Il a passé en revue les étapes de ce soulèvement qui a pris le départ de Rabat et Salé pour s’étendre à plusieurs villes marocaines, à travers des manifestations massives au cours desquelles le peuple marocain a exprimé à l’unisson sa volonté de s’affranchir du joug du colonialisme et recouvrer l’indépendance du Royaume, sous la conduite du glorieux Trône Alaouite.

Mettant l’accent sur les sacrifices consentis par les populations de la région, M. El Ktiri souligné que les habitants de la ville de Salé étaient une forteresse de militantisme, de résistance et un berceau des vaillants combattants pour la liberté.

Le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération a, en outre, relevé que la commémoration de cet événement offre l’opportunité de lier le passé au présent et à l’avenir à la fois pour rendre hommage à la mémoire des martyres de la patrie et promouvoir les valeurs du nationalisme et d’attachement à la patrie parmi les générations présentes. À cette occasion, il a été procédé à la remise aux ayant droits du résistant feue Amina Kandoussi, du Wissam Al-Moukafaa Al Watania de première classe (Grand officier) que SM le Roi Mohammed VI lui a bien voulu accorder à titre posthume.

Un hommage a été également rendu à 14 anciens résistants et membres de l’armée de libération, en signe de reconnaissance des services qu’ils ont rendus à la cause nationale et des énormes sacrifices consentis pour la défense de la dignité de leur pays. En outre, une délégation du Haut-commissariat accompagnée notamment du secrétaire général de la préfecture de Salé, s’est rendue à la mosquée Assouna à Rabat, aux cimetières de Yaâcoub El Mansour et de Bab Laâlou ainsi qu’au cimetière de Sidi Benaâcher à Salé, où des prières ont élevées pour le repos de l’âme des martyrs de la lutte nationale pour l’indépendance.




>> À lire aussi: