(Vidéo) Collision avion/hélico en Italie : le pilote français placé en garde à vue

Sept personnes ont trouvé la mort après qu’un hélicoptère et un petit avion de tourisme soient entrés vendredi en collision dans le Val d’Aoste, dans le nord de l’Italie, selon le secours alpin italien.




Quatre morts ont été récupérés vendredi soir, tandis que les corps de deux autres personnes qui étaient portées disparues, ont été retrouvés samedi, a indiqué le secours alpin, ajoutant que deux personnes ont aussi été hospitalisées.

L’hélicoptère, piloté par un Italien, transportait cinq Allemands, un guide de montagne et quatre skieurs, alors que l’avion, un appareil français de type Jodel, avait trois personnes à bord, précisent des médias italiens.

Les deux victimes à bord de l’avion français seraient selon la presse italienne le belge Arnaud Goffin (51 ans) et le français Bruno Marais (59 ans). Leur pilote instructeur est Philippe Michel, basé à Mennecy dans l’Essonne , âgé d’une soixantaine d’années.

Les médias italiens rapportent que le procureur d’Aoste a interrogé dès samedi l’instructeur blessé à l’hôpital Parini d’Aoste et que le Français, accompagné de son avocat Maître Jacques Fosson a fait valoir son droit au silence, il n’a pas répondu aux questions du juge.

Le parquet a demandé son incarcération. Il pourrait être poursuivi pour homicide par manquement grave aux règles de sécurité.

Les autorités italiennes insistent sur le fait qu’elles n’ont reçu aucun plan de vol de la part de l’avion parti de Haute Savoie, comme cela arrive très souvent.

Les six personnes à bord de l’hélicoptère sont mortes, de même qu’un des occupants de l’avion de tourisme. Un Français et un Suisse qui avaient pris place dans cet avion ont été gravement blessés, fait savoir la même source.

L’accident, qui s’est produit au-dessus du glacier du Rutor près de la frontière française, semble avoir eu lieu juste après le décollage de l’hélicoptère au moment où l’avion atterrissait, selon les médias






>> À lire aussi: