Pétition de marocains contre la demande israélienne d’«indemnisation» des Juifs

En réponse à l’État d’apartheid israélien, des intellectuels et associatifs marocains ont lancé une pétition contre la demande d’indemnisation des Juifs.




Plus de 80 chercheurs, intellectuels, artistes et acteurs de la société civile au Maroc se sont joint à la pétition pour dénoncer la falsification de l’histoire par Israël, qui a bâti son existence sur la victimisation et le chantage envers ceux qui ne croient pas en cette victimisation.

Début janvier, des députés israéliens ont en effet proposé un remboursement de 250 milliards, dont 200 demandés au Maroc uniquement.

Israël envisage de réclamer des indemnisations à sept pays arabes, en plus de l’Iran, dont 200 milliards de dollars au Maroc pour compenser la perte des biens de juifs ayant quitté ces pays en 1948.

Par ailleurs, les sommes demandées ne seront pas versées aux familles ayant quitté ces pays, mais à une « caisse spécifique » du « gouvernement ».

Les signataires, parmi lesquels figurent l’universitaire Najib Akesbi, le philosophe Ahmed Assid, l’historien Jamaâ Baïda, l’écrivain et dramaturge Driss Ksikes, ou encore le militant associatif Sion Assidon et le journaliste Khalid Jamaï… ont exprimé «leur indignation et leur réprobation de ces manœuvres sionistes (…) Cette revendication pour le moins étonnante témoigne d’une méconnaissance de l’histoire du Maroc et de sa communauté juive», dénonce le texte, ajoutant qu’«une telle  »demande » perd toute crédibilité quand on rappelle rapidement l’Histoire et les différentes phases de l’émigration juive du Maroc».




>> À lire aussi: